Escale de 16 heures à Taipei : quel programme ?

Que peut-on faire à Taipei le temps d’une escale ?

Lorsque nous avons booké notre vol pour Auckland, notre choix s’est porté naturellement vers le billet le moins cher le vol avec l’escale la plus longue. Question d’économies et de curiosité : 16 heures à Taipei, la capitale de l’île de Taïwan, c’est l’occasion d’y faire un tour, non ?

Nous étions enthousiastes mais une fois sur place à la fin de notre premier trajet, épuisés et rompus, nous nous sommes retrouvés devant un dilemme.

Partir en ville ou pas ?

La solution s’est présentée d’elle-même en descendant à l’entrée de l’aéroport de Taipei : le « Free Half-Day Tour ». Le service est offert à tout passager en transfert qui souffre d’une attente d’entre 7 et 24 heures entre ses deux vols. Les documents dont vous aurez besoin sont : un passeport valide d’au moins six mois + votre carte d’embarquement.

Deux parcours en navette sont proposés : une visite des temples le matin de 8h15 à 12h30 et/ou une visite du Mémorial de l’ancien dirigeant taïwanais Chiang Kai-shek et du Taipei moderne (centre et est) l’après-midi de 14h à 18h15.

Le Tour Guide, une bonne idée ?

Une telle activité risque de refroidir les puristes, mais nous pensons que c’est certainement l’une des meilleures choses à faire dans le temps qui nous est imparti.

Les avantages :

  • le guide (taïwanais) vous emmène gratuitement dans des endroits qu’il connait et qui selon lui mérite d’être vus
  • vous n’avez pas de risques de vous perdre dans cette ville où quasiment tout est indiqué en mandarin
  • ni de passer à côté d’un des « musts »
  • la navette vous ramène devant l’entrée de votre terminal à la fin de la demi-journée

Les inconvénients :

  • peu de temps pour barouder (à peine 4h)
  • vous ne descendez presque pas de la navette
  • vous n’avez que 20 à 30 minutes pour vous promenez par vous-mêmes et prendre des photos

Il s’agit donc d’une formule express, mais efficace. Tous seuls, nous n’aurions certainement pas vu autant de choses et nous n’avions pas peur de rater notre correspondance. Nous avons pu en profiter et nous vous avouons qu’après un vol sans sommeil de plus de 12h, il est assez agréable de se laisser conduire (un vol de 15h vous attend ensuite, ne l’oubliez pas).

Le « Daily Taipei City »

Arrivés à 8h45 à Taipei, nous avons donc opté pour le parcours de l’après-midi.

Le guide nous explique l’histoire et la situation de la ville pendant l’heure de trajet qui nous emmène à Taipei. Nous ne pouvons descendre qu’à deux endroits seulement.

Chiang Kai-shek Memorial Hall

Nous nous arrêtons d’abord au Mémorial de l’ancien chef nationaliste anticommuniste Chiang Kai-shek : c’est un endroit d’art et d’histoire immense, entouré de jardins. Tout en haut, on peut admirer le domaine, les deux portes, et l’imposante statue du leader.

Sans le savoir, nous avons atterri à Taipei lors du Buddha’s Day. Des moines et nonnes bouddhistes arrivent de tous les continents pour célébrer cette fête et nous avons aperçu un petit bout de la cérémonie. Débarquer à Taïwan l’un des jours le plus important de l’année, c’est une sacrée chance !

Le Buddha’s Day est célébré tous les seconds dimanches de mai. C’est l’une des fêtes les plus importantes sur l’île de Taïwan.

Xinyi Shopping District

Ensuite, nous avons filé vers le Xinyi Shopping District et la Taipei 101, une belle tour style pagode de 101 étages et de 5 niveaux de sous-sols, notamment composés de centres commerciaux.

Construite en 2004, la Taipei 101 était le plus grand gratte-ciel du monde. Elle a été détrônée en 2010 par la Burj Khalifa à Dubaï.

En la contournant, nous sommes tombés sur un marché et nous nous sommes mêmes retrouvés au milieu d’un petit parc, un coin de verdure bien agréable au milieu de l’effervescence urbaine.

Le climat chaud et humide est assez terrible à supporter (nous venons de Dunkerque, on n’est pas habitués !). L’ambiance y est particulière : beaucoup de gens, beaucoup de scooters, et beaucoup de masques contre la pollution et les risques de transmission… de rhumes !

En rentrant vers l’aéroport, le soleil se couchait sur le fleuve Danshui. C’était beau à regarder. Nous ne dirions pas que Taipei est une belle ville, mais qu’elle est à voir pour le contraste qu’elle offre entre l’ancien et le nouveau, la pauvreté apparente sur certains bâtiments et le grand luxe des autres.

Nous nous sommes inscrits sur la liste des visiteurs le matin-même, mais nous vous conseillons tout de même de réserver votre place sur le site du Free Half-Day Tour. Après tout, on ne sait jamais…

5 Comments

  1. Bravo pour ce « 1er » article sur votre blog!!!! Très pro et complet je suis bluffé!!! Hâte de suivre vos aventures on vous souhaite un bon voyage!!!!! Bisous lydie et Quentin

  2. Bravo les loulous, c est super et bien intéressant ! Profitez a fond de cette belle expérience … Maman papa

  3. C’est génial votre blog, ça nous permet de voyager avec vous et nous apprenons plein de choses de ce fait! A très vite pour de nouvelles aventures!
    Bisous mes chéris

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*